Le Lyonnais : Leçon 3Leçon 4Leçon 2

    "VARDINE"

      Voilà un mot qu'il est tout joli tout beau. Et qui sonne bien. "Vardine !" Un mot qu'on pourrait dire sous toutes les sauces, jusqu'à le crier dans la rue tellement il est gracieux pour en faire profiter les autres... "Vardine !" pour réveiller tes colloc avec un mot débordant de poésie... "Vardine !" (...) C'est vrai que c'est beau, comme mot, quand même... C'est parce qu'il représente un rêve, un désir, une aspiration pour la liberté, l'autonomie et tout le tintouin... En Lyonnais, tout ce qui roule, qui bouffe de l'essence, a quelques portes, quatre roues, des parois en métal, une antenne CB, un volant avec de la moumoute autour, un rétro intérieur avec une queue de raton-laveur (voire une paire de gueudasse de foot, ça marche aussi), un autoradio 450W surround superbass accompagné de sa dizaine d'hauts-parleurs, un klaxon italien, et qui dépasse (potentiellement) le 50 km/h est une "Vardine !", ou quelquefois aussi une "vago"... Chez moi, à Rennes, on appelle tout simplement ça "une voiture", "une caisse", "une bagnole", "Titine", "un tank", "une tire"...

      Exemple :

        "Quand j'ai vu la vardine de l'aut' balnave, j'étais cher mort de rire..."

      Note : le terme ci-dessus ne peut être décliné comme son synonyme français. En effet, "voiturier" ne devient en aucun cas "vardinier".

      Leçon 4Leçon 20-1-2-4-5-6-7-8-9-10-11-12